Un communiqué de l'APRIL qui m'inspire le commentaire personnel (voir plus bas) : Depuis 2009, la ville de Marseille se préparait à migrer son parc informatique vers des postes de travail basés sur des systèmes d'exploitation libres. D'après les informations que l'April a collectées, cette migration a fait l'objet d'un travail préparatoire minutieux. Alors que tous les indicateurs étaient au vert, la mise en application de cette décision, a été renversée cet été par la décision du nouveau DSI (Directeur des Systèmes d'Information) de la Ville, Jean-Marie Angi. L'April et Libertis viennent de publier un communiqué de presse disponible à l'adresse suivante : http://www.april.org/node/14366

A partir de ces éléments, on imagine facilement (j'ai bien dit imagine et non affirme pour éviter toute accusation de diffamation) que un ou plusieurs élus ont du recevoir un beau pot de vin de Microsoft pour remplacer l'ancien DSI par un moins... libriste.