Mot-clé - écologie

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 16 mars 2017

Réparer un BBQ, raclette ou autre crépière qui fait disjoncter

Les appareils électriques de chauffe pour particuliers du style barbecue, plancha, raclette, crêpière, ... sont souvent en panne : ils font sauter le différentiel dès qu'ils ont commencent à chauffer. Cela arrive même sur des appareils neufs. Il s'agit de particules de métal mal placées qui finissent par faire contact avec la masse. Il faut les faire fondre en suivant le procédure suivante.

Cette solution simple marche souvent et je l'ai expérimentée avec succès sur un barbecue électrique neuf (dont la facture, et donc la garantie, était perdue) :

  • Posez l'appareil dehors et assez loin de tout ce qui pourrait brûler.
  • Le brancher via une rallonge dont la mise à la terre a été détruite.
  • Faire tourner à fond pendant une demi heure en cous assurant que personne ne touche à l'appareil car il y a potentiellement une bonne fuite de courant sur la masse.
  • Débrancher.
  • Tester l'appareil avec la mise à la terre : il ne devrait plus faire sauter le différentiel.

samedi 17 décembre 2011

"The Corporation" distribué par TF1 Vidéo et recommandé par Le Figaro (non ce n'est pas une blague)

"The Corporation", réalisé par Mark Achbar et Jennifer Abbot, est un reportage dont l'objet est d'analyser la personne morale qu'est l'entreprise de ses origines à nos jours et surtout d'observer les impacts sociaux et environnementaux de ces dernières. Ce n'est bien sûr pas le premier reportage du genre, on peut citer notamment The Big One de Michael Moore mais un des angles abordé est novateur et plus que pertinent : Le fil rouge est de présenter les critères utilisés par les psychiatres (classification CIM-10 des troubles mentaux du comportement de l'OMS) pour évaluer si un patient est psychopathe ou non pour tenter de les appliquer à la personne morale qu'est l'entreprise et il s'avère que, ô surprise, cette dernière répond positivement à tout ces critères :

  • Indifférence froide envers les sentiments d'autrui
  • Incapacité à éprouver de la culpabilité ou à tirer un enseignement des expériences
  • Incapacité à maintenir des relations durables
  • Aucune préoccupation pour la sécurité d'autrui
  • Mensonges et escroqueries répétées pour son profit
  • Incapacité à respecter les normes sociales dans le respect de la loi
  • ...

Personnellement, j'ajouterai que l'entreprise est également une personne schizophrène (ou masochiste) : Le DVD français est distribué par TF1 Vidéo et recommandé par Le Figaro ("Un documentaire passionnant, édifiant, imparable."), entités qui entrent parfaitement dans ce qui est dénoncé avec force par ce reportage.

mercredi 7 décembre 2011

La Poste délaisse les particuliers sur son offre colis nationale

Voilà déjà des années que La Poste a limite l'offre Colieco aux professionnels imposant ainsi aux particuliers le Colissimo pour les envois qui ne peuvent passer en Lettre ou en Ecopli. Il faut par ailleurs savoir que tant que les dimensions et poids sont réglementaires, la législation européenne interdit aux services postaux de refuser un envoi en lettre même si le contenu est autre qu'une liasse de papier. Ceci est heureusement respecté malgré les tentatives d'intimidation qu'on peut voir au guichet : aucun souci pour envoyer en lettres des livres, DVD, matériels entrant dans une grosse enveloppe à bulle...

Les particuliers, pour les « vrais » colis se voient donc obligés, pour leurs envois en France, d'utiliser l'offre Colissimo (rapide mais très cher) alors que l'offre Colieco était parfaitement adaptée. Cette politique débile oriente les particuliers vers les relais colis divers qui proposent maintenant d'envoyer des colis entre particuliers. Le service public finira donc par en pâtir.

La situation est également ubuesque par le fait que nous sommes à un stade où envoyer un colis à l'étranger revient moins cher qu'un envoi national car l'offre de colis classique (non-Colissimo) existe toujours pour l'étranger. Le particulier paye donc moins cher son envoi de colis en Suisse ou en Belgique qu'en France. Le niveau de connerie de certains décideurs est décidément sans limite...

Côté écologie aussi cela pose problème car l'envoi rapide de type Colissimo utilise massivement des modes de transport aériens alors que les envois plus lents comme Colieco prennent plus volontiers le train.

samedi 16 juillet 2011

PDF : contournement de DRM et signature

Contournement des DRM

Les DRM sont la plaie qui est venue s'ajouter aux logiciels propriétaires et formats fermés. Dans le cadre des documents PDF, ils sont utilisés pour verrouiller certaines fonctionnalités (recherche fulltext, copie de texte et d'image, impression, ...). L'exemple le plus connu est le verrouillage anti-impression d'un document de ces bouffons du WWF (l'organisation pseudo-écologiste dont parle bien Nicolino dans son livre "Qui a tué l'écologie") dans le cadre d'une action pseudo-écologiste pour "sauver les arbres" contre laquelle l'APRIL a demandé des explications (ridicules). Autre exemple moins connu : Certains établissements bancaires incluraient ce verrouillage dans les relevés de compte en ligne. Super pratique en cas de contrôle fiscal... Il y a des sacs à merde partout... surtout dans les banques. La Banque Postale, par exemple, interdit l'extraction de texte.

Heureusement les logiciels libres de lecture de PDF permettent parfois de contourner ces DRM. C'est le cas notamment de Okular (le lecteur de documents multi-format de KDE4) :

capture d'écran configuration Okular

Signature des PDF

Souhaitant adhérer au service de relevés de comptes dématérialisés de la Banque Populaire du Massif Central, je me laisse guider dans le site qui l'indique que je dois signer électroniquement un document contractuel : soit. La mauvaise surprise arrive quand je vois qu'ils s'appuient sur la fonctionnalité non-interopérable de Adobe Acrobat Reader : impossible pour moi de signer. Suite à un mail incendiaire ils m'abonnent au service par téléphone mais je reste insatisfait par cette façon d'imposer un logiciel propriétaire et envoie le courrier suivant au service commercial :

Bonjour,

J'ai appris que le système de relevés de compte dématérialisés était enfin disponible à la BPMC. J'utilise ce service pour mes comptes à la banque postale et en suis très satisfait. J'ai donc très vite demandé à bénéficier de ce service auprès de votre établissement par CyberPlus.

Mauvaise surprise à la fin de la procédure, le système de signature électronique que vous avez choisi ne fonctionne qu'avec le lecteur de PDF propriétaire d'Adobe (Acrobat Reader). N'utilisant que des logiciels libres, je n'ai pas et ne souhaite pas avoir cette solution propriétaire sur mon ordinateur (elle est d'ailleurs connue pour son spyware natif envoyant des paquets cryptés chez Adobe à chaque ouverture de fichier). Heureusement, suite à mon courriel, mon agence est intervenue et a débloqué la situation en activant le service sans signature électronique ou physique de ma part.

Cela ne me satisfait pas pour autant. En tant qu'utilisateur de logiciels libres attaché aux quatre libertés fondamentales qu'ils garantissent et en tant que militant de l'APRIL, je ne peux accepter cette situation. Je vous informe donc que si je suis à nouveau confronté à un cas où la BPMC tente d'imposer à ses clients un logiciel propriétaire, je quitterai votre établissement dès la fin de mon crédit immobilier.

J'ai par ailleurs notifié ceci sur l'article du wiki de l'APRIL où nous notons le fonctionnement des sites de banque en ligne en surlignant les incompatibilités avec les solutions libres : http://wiki.april.org/w/Interop%C3%A9rabilit%C3%A9_Des_Banques

Je ne m'étends pas ici sur les arguments de défense du logiciel libre qui sont détaillés partout notamment sur le site de l'APRIL http://www.april.org

Cordialement,

Réponse plus de trois mois plus tard :

Réponse BPMC

Je crains que ma remarque n'aille au service technique qui ne souhaitera pas proposer une alternative utilisable avec des logiciels libres...