jeudi 22 mai 2014

Les chefs de produit nous prennent vraiment pour des buses

Quand on regarde de près les emballages des produits de consommation courante, on peut observer avec sourire (ou pas) qu'on nous prend vraiment pour des guignols.

Dans le monde alimentaire, de nombreuses mentions ayant pour objet la valorisation du produit comme "sans ceci" ou "avec cela" sont accompagnées d'un astérisque qui nous renvoie à "conformément à la législation en vigueur". C'est donc aussi riche en terme de renseignement sur le produit que s'il était indiqué dessus "comestible". De même, dans les cosmétiques, on nous vante "testé cliniquement" alors que les tests cliniques sont de toute façon obligatoires et que, de plus, cette mention est totalement conne dans la mesure où elle ne dit rien sur les résultats des tests en question. Le produit a été testé, mais il n'est pas précisé si c'est avec succès...

Pour bien illustrer le phénomène, on voit ici que les peigne-culs du marketing de Neutrogena semblent croire que leurs clients seraient assez cons pour croire que leurs produits sont conçus par des bouchers ou des menuisiers ou que sais-je :

Développé avec nos dermatologues

mercredi 16 novembre 2011

Il est des commentaires qui valent un billet

Toutes mes félicitations à kaps pour son commentaire sur mon précédent billet sur la débaptisation. Un tel scoop mérite d'être mis en exergue !!! L'article complet est là

On a retrouvé JESUS

arrière-train d'un chien ressemblant à Jésus

samedi 25 décembre 2010

Le log de Noël

Vu sur #april sur le réseau Freenode le 25 Décembre 2010:

[17:52:06] <_PoLuX_2> petit papa gnuel ...
[17:54:10] <PetiPandaRou> quand tu descendras... du shell ?
[17:54:31] <Fraifrai> avec tes makefile par milliers !!!
[18:01:57] <_PoLuX_2> n'oublie pas, mes petits fichiers

jeudi 25 décembre 2008

A soumettre à bashfr

<n0_0n> sa c sur
<Fraifrai> s/sa/ça
<n0_0n> et pas besoin de me reprendre pour les ca sa c ç jai pas fait expres les fautes sa peut arriver hein

vendredi 15 août 2008

Copain comme... Peggy

Convié à manger à "L'arche de Noé" il y a peu, j'ai pu découvrir ce gîte qui fait aussi restaurant en accueillant les mangeurs dans leur salle à manger personnelle pour servir de bons repas préparés dans leur cuisine (personnelle aussi). Tout ceci donne une ambiance fort sympathique. Situé à Chenereilles à côté de Tence (Haute-Loire), on découvre vite que ce gite recueille de nombreux animaux qui vivaient dans de mauvaises conditions chez leurs anciens propriétaires (cheval, âne,...). Le plus surprenant de ces animaux est sans nul doute Peggy :

Cette truie de type asiatique (non ce n'est pas une laie) de trois ans a, comme on le constate aisément, quelque problème de surpoids, ce qui l'handicape notamment pour se déplacer. Il parait d'ailleurs qu'elle est au régime : On a vu en effet que de la salade lui a été servie et on ne lui servirait plus de café au lait pour son petit déjeuner (ouf...). Cette bestiole grogne si on l'embête quand elle dort (rappelons que le porc peut bouffer un humain sans souci donc il faut éviter de la chercher) mais elle adore qu'on lui gratte le ventre.

mercredi 9 janvier 2008

Cours de dessin