Mot-clé - arnaque

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 11 décembre 2016

Vapotage et DIY : comment se préparer à 2017

Le législateur a répondu aux attentes du lobby des buralistes : à partir de 2017, le volume du conditionnement des produits nicotinés sera limité à 10ml. C'est justement ce type de conditionnement qui constitue le gros du marché des buralistes en termes de vapotage et ne change rien sur le plan sanitaire : CQFD.

Pour les vapoteurs habitués à de plus gros conditionnements, cela ne contribue qu'à les faire payer plus cher pour des emballages plus nombreux et donc plus polluants. La mesure est donc de plus anti-écologique... Quant à ceux qui comme moi pratiquent le DIY (faire ses liquides soi même à partir d'une base nicotinée achetée en gros volumes) on ne pourra bien sur plus en acheter.

Deux choses à faire pour prépare 2017 : Faire des réserves notamment de base nicotinée pour l'année et surveiller à partir de quand le plan B arrive. ET OUI!!! il y a un plan B car les vapoteurs sont moins cons que les législateurs !!! On trouvera d'ici queqlues temps des flacons de base nicotinée ou de liquide en gros format mais non nicotinée et surtout... non rempli à fond : on pourra ainsi y ajouter un ou plusieurs flacons de 10ml de base fortement nicotinée et retrouver son taux habituel sans subir cette mesure fascisante.

lundi 27 octobre 2014

Acheter un ïaïto ou un katana chez WKC est risqué

Voici mes aventures avec le SAV de WKC : Après une dizaine de mois d'utilisation, mon fourreau se décolle et la lame se coince parfois dedans. Ma foi il s'agit de produits fabriqués en grande partie à la main et d'un matériau naturel donc ça peut arriver.

Premier souci : le site de production FR n'étant toujours pas opérationnel, il faut renvoyer le iaito à Solingen en allemagne. Rien à dire, j'ai acheté en connaissance de cause et je savais qu'achetant par internet le retour serait à ma charge en cas de soucis : plus de 20€ le collissimo international.

Jusque là tout va bien et le iaito arrive à Solingen le 3 Septembre.

C'est ensuite que ça se gate, au bout de deux semaines je demande des nouvelles et apprend que rien n'a été entrepris. Je commence à hauser le ton (par téléphone et par mail à WKC france et en allemagne par la suite) on me fait des promesses et.............. la blague a duré SEPT SEMAINES !!!!

J'avais beau gueulé jusqu'à devenir franchement désagréable, on m'a tout promis : alerte de la direction, acceleration du processus, "nous avons conscience que ce n'est pas normal ... BLA BLA BLA"

Bref on m'a bien pris pour un con pendant près de deux mois.

Côté France, mon contact était impuissant dans la mesure où il n'a pas la main dessus. Les fautifs sont : les allemands qui n'ont rien foutu pendant 5 semaines avant de prendre mon problème en charge et la direction française qui n'a pas daigné réagir aux alertes que mon contact en france lui a remontées.

Pour finir, malgré l'envoi en colissimo, il renvoie en UPS avec tout les problèmes que ça pose.... tout ça pour gagner trois ou quatre euros...


Bilan ; évitez WKC, leur SAV est quasi inexistant et se moque bien de vous.

La suite : http://iaido.xooit.fr/t713-WKC-SAV-catastrophique.htm#p10359

mercredi 10 septembre 2014

TV : les constructeurs à la solde du fisc ?

Comme beaucoup, je ne regarde pas la télévision (mon câble antenne n'est pas connecté et je n'ai pas la TV par ADSL) mais je dois payer la redevance audiovisuelle. Pourquoi ? Parce que mon plasma de 50 pouces est doté d'un tuner TNT et que, selon le droit fiscal, cela suffit pour que je sois redevable ce qui,en soit, est complètement con. Il faut dire qu'avec l'administration fiscale on a l'habitude qui préfère d'ailleurs contrôler les résidents des HLM ne payant pas leur redevance plutôt que de lutter contre l'évasion fiscale.

Revenons à nos moutons : il y a donc bien un marché pour de grands écrans dépourvus de tuners qui économiseraient plus de 100€ par an à leurs acheteurs (ils pourraient d'ailleurs se vendre plus cher rien que pour cette raison) mais, étrangement, aucun constructeur ne le propose alors que cette redevance est payable dans bien des pays... Soit les constructeurs sont cons au point de louper un marché juteux à forte marge soit ils ont des... accords avec les administrations fiscales.

Seule solution pour avoir une grande image sans être redevable : le vidéo-projecteur. Je vais y revenir car je rentre dans ma nouvelle maison fin Septembre et ce sera vite amorti par l'arrêt du paiement de la redevance.

jeudi 22 mai 2014

Les chefs de produit nous prennent vraiment pour des buses

Quand on regarde de près les emballages des produits de consommation courante, on peut observer avec sourire (ou pas) qu'on nous prend vraiment pour des guignols.

Dans le monde alimentaire, de nombreuses mentions ayant pour objet la valorisation du produit comme "sans ceci" ou "avec cela" sont accompagnées d'un astérisque qui nous renvoie à "conformément à la législation en vigueur". C'est donc aussi riche en terme de renseignement sur le produit que s'il était indiqué dessus "comestible". De même, dans les cosmétiques, on nous vante "testé cliniquement" alors que les tests cliniques sont de toute façon obligatoires et que, de plus, cette mention est totalement conne dans la mesure où elle ne dit rien sur les résultats des tests en question. Le produit a été testé, mais il n'est pas précisé si c'est avec succès...

Pour bien illustrer le phénomène, on voit ici que les peigne-culs du marketing de Neutrogena semblent croire que leurs clients seraient assez cons pour croire que leurs produits sont conçus par des bouchers ou des menuisiers ou que sais-je :

Développé avec nos dermatologues

mercredi 7 décembre 2011

La Poste délaisse les particuliers sur son offre colis nationale

Voilà déjà des années que La Poste a limite l'offre Colieco aux professionnels imposant ainsi aux particuliers le Colissimo pour les envois qui ne peuvent passer en Lettre ou en Ecopli. Il faut par ailleurs savoir que tant que les dimensions et poids sont réglementaires, la législation européenne interdit aux services postaux de refuser un envoi en lettre même si le contenu est autre qu'une liasse de papier. Ceci est heureusement respecté malgré les tentatives d'intimidation qu'on peut voir au guichet : aucun souci pour envoyer en lettres des livres, DVD, matériels entrant dans une grosse enveloppe à bulle...

Les particuliers, pour les « vrais » colis se voient donc obligés, pour leurs envois en France, d'utiliser l'offre Colissimo (rapide mais très cher) alors que l'offre Colieco était parfaitement adaptée. Cette politique débile oriente les particuliers vers les relais colis divers qui proposent maintenant d'envoyer des colis entre particuliers. Le service public finira donc par en pâtir.

La situation est également ubuesque par le fait que nous sommes à un stade où envoyer un colis à l'étranger revient moins cher qu'un envoi national car l'offre de colis classique (non-Colissimo) existe toujours pour l'étranger. Le particulier paye donc moins cher son envoi de colis en Suisse ou en Belgique qu'en France. Le niveau de connerie de certains décideurs est décidément sans limite...

Côté écologie aussi cela pose problème car l'envoi rapide de type Colissimo utilise massivement des modes de transport aériens alors que les envois plus lents comme Colieco prennent plus volontiers le train.

mardi 12 janvier 2010

Opération chèques du cœur : une belle connerie

Comme beaucoup, je suis bénéficiaire de tickets repas (Chèque Déjeuner du groupe Sodexo en l'occurrence)... Ohhhh, je fais une pause pour préciser que le correcteur orthographique de Firefox me propose, comme correction orthographique pour "Sodexo", Sodome et sodomie. Quoi que, en fait, ce détail amusant n'est pas décorrélé de la problématique évoquée par ce billet. En effet, l'hiver dernier (et ce mois-ci) j'ai participé à l'opération "Chèques du cœur" qui consiste à envoyer un chèque déjeuner aux restos du cœur en guise de donation. Ce n'est que ce mois-ci que je me suis aperçu de la débilité de cette opération. Quand on envoie un ticket cela nous ôte la valeur du ticket de notre porte-monnaie alors qu'en faisant une donation classique, on bénéficie des 66% de réduction d'impôts (dans les limites de 20% du montant de l'impôt) prévus par la réglementation fiscale pour les dons aux associations reconnues d'utilité publique (comme la Libre Pensée ou encore tout syndicat).